La mesure d’exposition en photographie de paysage

mesure d'exposition en photographie de paysage

L’exposition est le terme utilisé pour désigner la quantité de lumière que votre capteur numérique, aura capté au moment de la prise de la photo. Pour avoir une photographie correctement exposée, vous devez lui permettre de recevoir la bonne quantité de lumière.

Si vous ne lui en donnez pas assez, la photo sera sombre. On dit alors qu’elle est sous-exposée. Dans le cas contraire, on parle de surexposition : la photo aura moins de jeu de lumière, mais plutôt une sorte de voile blanchâtre qui lui enlèvera tout son naturel, et une partie de sa qualité.

La plupart des appareils photographiques de notre époque sont capable de mesurer d’eux même la quantité de lumière nécessaire à une photo de qualité, mais en faisant les réglages vous-mêmes vous obtiendrez un résultat bien plus convaincant, et vous ferez face à toutes les situations de lumières compliquées.

modes de mesure d'exposition photo
Source : www.lateliercanson.com

La mesure matricielle

C’est le mode que j’utilise principalement. En photographie de paysage, c’est le mode « tout terrain ». Votre appareil photo prend en considération tout l’image afin de calculer la meilleure exposition.

La mesure pondérée centrale

Tout comme la mesure précédente, votre appareil va analyser l’ensemble de la photo mais cette fois-ci, va se concentrer un peu plus sur le centre de l’image afin de faire son exposition. Personnellement je n’utilise jamais ce mode de mesure pour la photographie de paysage. Mais peut-être que certains d’entre vous pourront apporter leur expérience sur cette utilisation ?

La mesure spot

Dans ce cas, votre appareil ne prend pas en compte l’image dans sa globalité, mais une partie infime de l’image, pour mesurer l’exposition. Ce type de mesure peut être utilisé pour de la photographie de concert, en situation de contre-jour, ou encore dans la photographie de rue, pour amener plus de créativité.

Le bracketing

Avec l’apparition des fonctions automatiques, une technique photographique a fait son entrée. Elle permet d’obtenir une bonne exposition, en utilisant un logiciel de retouche et trois photographies cadrées à l’identique.

Le principe de ce que l’on appelle le bracketing  est de prendre trois fois une même photo : sous-exposée, surexposée, et exposée de la meilleure façon possible. Par la suite, les trois photographies sont superposées sur un logiciel de retouche, on joue sur les calques, les masques et les transparences pour parvenir au résultat qui nous convient.

De cette façon on peut atteindre un résultat professionnel, et une répartition idéale des couleurs et des lumières. Cette pratique s’utilise principalement sur les photos prises en contre-jour ou avec des éléments tels qu’une falaise, apportant parfois des grandes zones d’ombres. Le but donc, obtenir un paysage détaillé et fidèle à votre vision réelle.

mesure-d'exposition-photographie-de-paysage
Copyright – Nathan Anderson

Régler son appareil pour l’exposition

Cependant, même pour utiliser ces méthodes, il vous faudra comprendre comment fonctionne l’exposition sur votre appareil, en manuel. Trois éléments sont importants pour parvenir au résultat que vous désirez :

D’abord, l’ouverture du diaphragme qui va mesurer la quantité de lumière pouvant pénétrer dans l’objectif de l’appareil. Plus vous l’ouvrez, plus la lumière sera présente et, donc, plus la photo sera exposée. En cas de très forte luminosité, mieux vaut donc l’ouvrir un peu moins, de façon à ne pas « brûler » l’image. Évitez absolument de pousser au maximum l’ouverture à f/22 !

Vient ensuite la vitesse d’obturation. Celle-ci permet de définir le temps pendant lequel le diaphragme restera ouvert, et donc le temps pendant lequel la lumière pourra le traverser. Là encore, plus le temps est long, plus la photographie va recevoir de lumière et, donc, plus elle sera exposée.

mesurer-exposition-photograpie
Copyright – chuttersnap

Le dernier élément à prendre en compte est la sensibilité ISO, qui désigne la sensibilité du capteur numérique à la lumière.

Plus la sensibilité sera élevée, plus la photographie sera exposée. Cependant, plus vous vous approchez du maximum de votre appareil photo, plus vous perdez en qualité, c’est ce qu’on appelle le bruit. Une sorte de grain, qui, s’il est trop présent, est quasi impossible à gérer en post-traitement.

La présence du bruit selon l’ISO choisi dépend de la qualité et de la gestion du bruit de votre appareil photo. N’hésitez donc pas à regarder des tests réalisés sur internet pour avoir une bonne idée de la façon dont votre appareil ou futur appareil va gérer ce bruit.

L’importance de ces réglages

Puisque la plupart des appareils photo sont capables de gérer l’exposition automatiquement, pourquoi devriez-vous vous en préoccuper ? Simplement parce que votre appareil n’est pas infaillible et que, lorsqu’il s’agit de sensibilité visuelle, de beauté et d’émotions, une machine ne peut pas remplacer votre jugement.

mesure-d'exposition-photographie
Ici j’ai volontairement surexposé ma photographie, c’est un parti pris artistique.
Copyright – laphotodepaysage.fr

Un appareil photo ne pourra pas gérer plusieurs niveaux d’exposition. Il aura donc tendance à sous-exposer une partie de la photo et à en surexposer une autre, sans trouver le juste milieu. De plus, un appareil en automatique déclenchera le flash en cas de faible luminosité… ce qui ruinera complètement l’exposition, avec des flous, une lumière trop fade, bref, une catastrophe !

Enfin, là où l’appareil photo voudra forcément exposer correctement la photographie, votre volonté pourrait vous donner envie de jouer un peu plus, de surexposer ou de sous-exposer une photo. Cela est tout à fait possible, mais uniquement si vous savez gérer votre appareil en mode manuel.

Parce que, en tant que photographe, vous êtes un artiste, il est important que vous contrôliez vos outils pour traduire en image ce que vous désirez, de la façon dont vous le désirez. N’hésitez pas à lire où à relire mon top 5 des éléments pour une photographie de paysage réussie 🙂

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

Articles que vous aimerez aussi

Laisser un commentaire