Mode portrait ou paysage ? Je vous dis tout !

La photographie que nous connaissons aujourd’hui est la suite directe, technologique et logique de la peinture. De ce fait, elle en tire la plupart de ses codes, concernant la composition mais aussi le sujet qui nous intéresse aujourd’hui : l’orientation.

On parle en général d’orientation « naturelle » car elle suit le principe et le fonctionnement de notre regard. Dans le cas d’une « orientation portrait », comme l’indique son nom, vous aurez plutôt naturellement affaire à des portraits d’individus. On se base sur cette composition car, naturellement, on a tendance à oublier tout ce qui entoure une personne quand on la regarde.

Au contraire, face à un paysage nous utilisons l’intégralité de notre vision horizontale, qui couvre 180° (contre 130° en portrait) de façon à capter tout ce qui se trouve en face de nous. C’est la raison pour laquelle les paysages sont photographié en « orientation paysage ».

Pourquoi photographie en mode paysage ?

Comme je vous le disais, il s’agit d’une orientation plus naturelle pour l’œil qui va embrasser le paysage comme il le ferait en se retrouvant face à lui. Vous l’avez remarqué, nos appareils photo nous poussent dans cette direction : les écrans LCD sont au format horizontal pour faciliter ce genre de prise de vue. C’est le cas en photographie comme au cinéma, et ce n’est pas sans raison.

Outre l’aspect « naturel » de l’œil, on observe également une influence de l’orientation horizontale sur les émotions lors d’une prise de vue de paysage.

format-paysage
Copyright – laphotodepaysage.fr

En effet, avec ce genre d’orientation, on gagne de la profondeur et de l’espace, ainsi que de la stabilité. On montre un effet de grandeur avec des éléments qui s’étendent presque à perte de vue puisque continuant hors-cadre.

Dans ce cas, pourquoi prendre le risque de passer en mode portrait ?

Plusieurs raisons vont vous pousser à passer au mode portrait pour vos paysages. Pour commencer, cette orientation apporte un certain dynamisme à votre photographie : avec un cadrage vertical, vous obtenez une image qui gagne en force, en dynamisme. Avec les éléments en hauteur, comme les gratte-ciels ou les arbres, vous donnez une sensation de mouvement induite par le mouvement du l’œil, du bas vers le haut.

portrait-ou-paysage-photographie-de-paysage
Copyright – Ian Froome

Pour ce genre d’effet vous devez impérativement porter la plus grande attention possible aux lignes directrices tracées par les objets et sujets de votre photographie. Si on voit très souvent des photographies de sentiers forestiers pris verticalement, c’est parce qu’ils se prêtent parfaitement à cet effet : arbres comme sentier se dessinent du bas vers le haut, et marquent une perspective.

Avec une orientation verticale, on peut également obtenir un réel sentiment de proximité, par la gestion d’un premier plan proche, sur le bas de la photographie, qui donnera de la profondeur aux plans suivants, tout en les rendant plus accessibles.

En utilisant ce genre de procédé et donc en prenant votre photographie de paysage à la verticale, vous pourrez plus aisément jouer avec la juxtaposition des lignes et éléments. Ainsi, vous pourrez créer des segments, des étages, dans votre photographie pour parquer sa profondeur. En utilisant un grand angle, vous pourrez accentuer la perspective des lignes verticales et diagonales, pour les rendre plus inhabituelles et saisissantes.

De l’horizontal au vertical en un instant

Pour passer rapidement et de façon tout à fait sécurisée d’une orientation paysage à une orientation portrait, et inversement, je vous conseille de vous équiper d’un plateau en L.

Cet équipement vous permettra de protéger votre appareil et de guider son mouvement avec le plus de fluidité possible. Autre conseil personnel, lorsque vous allez commencer à faire de la photographie de paysage en portrait, le mieux, c’est de prendre la même photo à l’horizontal, et à la verticale pour vous rendre compte des avantages et limites de ces deux positions.

mode-portrait-photographie-de-paysage
Copyright – Jon Flobrant

Lancez-vous, et pratiquez, c’est la meilleure façon de progresser et de découvrir de nouveaux horizons créatifs 😉

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

Articles que vous aimerez aussi

Laisser un commentaire