Photo de paysage : filtres vissant ou porte-filtres, que choisir ?

christian-holzinger-porte-filtres,-filtres-vissant

En photographie de paysage, l’utilisation des filtres devient vite une évidence. En effet, vous allez certainement, comme j’ai pu le faire, commencer à faire de la photographie de paysage avec votre appareil et un simple objectif. Puis, une fois les réglages de base maîtrisés, vous aurez envie de commencer à “monter en gamme”. Vous voudrez tester de nouvelles techniques pour un effet wahou 🙂

À quoi servent les filtres photo ?

Avant de parler des différents types de filtres, il convient de comprendre leur utilité.

Les filtres pour la photo vont vous servir à différentes choses :

  • Faire de la photographie de lever et coucher de soleil,
  • Faire de la pose longue que ce soit en pleine journée ou non,
  • Supprimer les reflets sur des vitres ou sur l’eau,
  • Protéger vos optiques,
  • Avoir un meilleur équilibre de couleurs et de l’exposition sur vos images.

Vous l’aurez compris, les filtres sont indispensables pour réaliser de belles photos de paysage sans passer des heures sur le post-traitement.

Filtres vissant, ou filtres carrés ?

Dans ce beau monde des filtres, vous pouvez vite vous retrouver perdus. Dans un premier temps, il faut savoir qu’il existe des filtres dits “vissant”, qui, comme leur nom l’indique viennent se visser à l’objectif.

Puis il y a les filtres carrés, qui peuvent être également rectangulaires, et qui eux viennent se fixer sur un porte-filtres, puisqu’il est impossible de par leur forme, de s’adapter à votre optique.

Irix Edge ND1000
Filtre vissant Irix Edge ND1000 – Copyright – Irixlens

Mais alors, quel système choisir ?

Filtres vissant, avantages et inconvénients

Premier avantage, les filtres vissant se suffisent à eux mêmes, puisqu’ils viennent se fixer à l’objectif. Sachez que vous pouvez cumuler les filtres vissant, en revanche attention à ne pas avoir de vignettage (bords de la photo noirs).

Mais cet avantage à ses limites. Outre le vignettage, un filtre possède un diamètre prédéfini, qui correspond à à votre optique. Seulement voilà, si vous changez d’optique, qui n’a pas le même diamètre, vous ne pourrez pas venir le visser. Sachez qu’il existe tout de même des bagues de conversion, permettant l’adaptation des filtres sur différents objectifs.

Je sais qu’il existe des filtres à dégradé gris neutre vissant, mais c’est quelque chose que je ne vous conseille absolument pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que les filtres à dégradés gris neutres sont faits pour équilibrer les photos. Il faut donc avoir la possibilité de les bouger de haut en bas, ou même de faire une rotation pour s’adapter au paysage devant nous.

Rassurez vous je ferai un article sur l’utilisation de ces filtres les résultats prochainement. Un filtre vissant étant par définition, étant vissé à l’objectif, cette manipulation est impossible.

filtres vissant irix
Copyright – irixlens

Filtres carrés et porte-filtres, avantages et inconvénients

Passons donc aux filtres carrés. Au contraire des filtres vissant, les filtres carrés ont besoin d’un porte-filtres pour s’adapter à vos optiques. C’est le premier inconvénient à mes yeux, parce que ça prend plus de place et aussi plus de poids dans le sac à dos. Bon, on n’est pas non plus sur des kilos supplémentaires, soyons honnête 😉

En revanche, une fois que vous avez un système de porte-filtres prédéfini, vos futurs filtres vont s’adapter dessus. Le système le plus répandu étant le 100mm. Si vous avez différentes optiques, et donc différents diamètres, investissez dans une ou plusieurs bagues de conversion.

Avec un système de porte-filtres, le vignettage n’est normalement plus un problème lorsque vous cumulez vos filtres.

Enfin, le porte-filtres permet de faire glisser vos filtres de haut en bas, et des les faire tourner sans aucun problème. Ainsi, l’utilisation de filtres à dégradé gris neutre sera optimale, puisque vous serez en mesure de mettre la partie dégradée du filtre la ou vous en avez besoin, afin d’équilibrer votre photo. Pas de panique, j’expliquerai tout dans un prochain article.

porte filtres nisi
Copyright – NiSi Filters

Et sur le terrain, c’est mieux quoi ?

Et bien je répondrai… Que ça dépend de la situation. En photo il n’y a pas de vérité absolue. Personnellement, il m’arrive d’utiliser des filtres vissant pour de la pose longue en plein jour. J’utilise plutôt un porte-filtres avec différents types de filtres pour la photo de coucher de soleil.

Voici globalement mon utilisation :

  • Faire de la photographie de lever et coucher de soleil : porte-filtres,
  • Faire de la pose longue que ce soit en pleine journée ou non : les deux systèmes,
  • Supprimer les reflets sur des vitres ou sur l’eau : filtre vissant,
  • Protéger vos optiques : filtres vissant,
  • Avoir un meilleur équilibre de couleurs sur vos images : les deux systèmes.

Vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à photographier !

Comme d’habitude, si vous avez des questions, demandez moi en commentaire 🙂

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

Articles que vous aimerez aussi

Laisser un commentaire