PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE : OPTIQUE GRAND ANGLE OU TÉLÉOBJECTIF ?

optique photographie de paysage focale fixe ou zoom

Si vous ne savez pas quel objectif photographique utiliser pour la photo de paysage, ne vous en faites plus, j’ai établi pour vous un guide complet pour savoir quel type d’objectif vous devez utiliser, et dans quelle situation.

Lexique pour comprendre comment choisir son optique photo

Avant de parler de grand angle et de téléobjectif, il convient déjà de démêler un peu le jargon photographique des optiques photo.

La longueur focale

Celle-ci est exprimée en millimètres. Elle détermine le champ de vision que vous allez avoir.
On parle de focale courte quand celle-ci est située entre 12 et 35mm.
Lorsque celle-ci est de 85mm et plus, on parle de focale longue.
Enfin entre les deux se trouvent les focales standards.

optique photographie de paysage focale fixe ou zoom

Focale fixe ou zoom

Quand on parle d’objectif, il y a également deux types de focales, celles qui sont fixes, et celles que l’on qualifie de zoom.

Une focale fixe, comme son nom l’indique, ne peut pas zoomer. C’est-à-dire que si vous avez un 35mm, il vous faudra vous rapprocher au vous éloigner de votre sujet si le cadrage ne vous convient pas.

En revanche, les focales telles que 18-55mm, permet d’aller à une longueur entre 18 et 55mm.

Personnellement, j’aime assez les focales fixes car elle permettent de ne pas être flemmard, de se déplacer, et donc parfois de trouver de meilleures compositions. Bien-sûr, certaines situations sont préférables à un zoom, comme par exemple la photographie animalière.

Coefficient multiplicateur

N’oubliez pas de faire attention selon la taille de votre capteur, à multiplier la focale par le coefficient multiplicateur. J’avais écris un précédent article expliquant cette notion, allez y jeter un coup d’œil si besoin 😉

L’ouverture

Autre point important, l’ouverture maximale de l’optique. Plus le chiffre est petit, plus vous aurez ce qu’on appelle de la profondeur de champ, c’est l’effet de flou derrière un sujet.

En photographie de paysage, on reste généralement autour de f/9 – f/11, ça n’a donc que peu d’importance. En revanche, si vous voulez faire de la photographie d’étoiles, ce sera un réel avantage pour vous si votre optique vous permet de descendre à des ouvertures telles que f/2.4 car une grande quantité de lumière entrera dans votre capteur. Autant dire que c’est utile lorsque l’on est dans la nuit.

Copyright – Mahkeo

La stabilisation

Je considère qu’elle est peu utile en photographie de paysage puisque l’on utilise souvent un trépied lorsque le manque de luminosité se fait sentir. Une optique stabilisée vous permettra d’éviter les flous de bouger dus aux micro-mouvements de votre corps si vous photographiez à main levée. Lorsque vous respirez par exemple, tout votre corps bouge.

Maintenant que ce petit lexique est fait, place désormais à la pratique.

L’optique grand angle, indispensable pour la photographie de paysage

Pour moi, l’optique grand angle est incontestablement celle que vous devez avoir dans votre sac pour la photographie de paysage.

grand angle photographie de paysage
Copyright – laphotodepaysage.fr

En effet, celle-ci offre la possibilité d’un cadrage large. Au début, ça va vous demander de faire très attention à votre composition, et notamment au fait qu’aucun élément perturbateur ne doit s’inviter dans votre photo. Soyez vigilant donc 😉

Second avantage, une optique grand angle offre une bonne profondeur de champ, c’est-à-dire une netteté depuis l’avant-plan jusqu’à l’arrière-plan.

Si ces objectifs sont parfaits pour la photographie de paysage, attention à la distorsion qu’ils peuvent engendrer. Aussi, gardez toujours à l’esprit que vous devez avoir un premier plan, notamment lors de prises de vue de grandes étendues. Sinon, le spectateur de votre photo aura du mal à “rentrer dedans”.

Le téléobjectif et la photographie de paysage

Lorsque l’on fait de la photo de paysage, il arrive parfois que l’on imagine un cadrage d’un élément bien précis de notre environnement. C’est là que le téléobjectif va devenir intéressant.

En effet, il va vous permettre d’isoler l’élément que vous souhaitez prendre en photo. Le cadrage sera plus serré, et c’est là tout l’avantage, et la complémentarité du téléobjectif. D’ailleurs, on pourrait se demander quelle optique est la complémentarité de l’autre ? Pour moi c’est le téléobjectif, mais pour vous, c’est peut être l’inverse ?

Copyright – Eberhard Grossgasteiger

Photographier des paysages lointains est aussi l’un des avantages du téléobjectif. Vous pouvez totalement donner une autre ambiance à une même photographie prise à la fois au grand angle, et au téléobjectif.

Au contraire de l’objectif grand angle qui a tendance à éloigner les éléments et à les rendre plus petits, le téléobjectif lui, sert plutôt à à les densifier, et à comprimer la perspective.

Enfin, en l’absence d’un premier plan, il est intéressant d’utiliser un téléobjectif afin de composer différemment sa photographie. Vous pourrez alors attirer l’œil du spectateur sur un point particulier du paysage. Pour cela, il vous sera nécessaire de recentrer parfois votre vision, sur un voire plusieurs éléments, pour mieux les faire ressortir.

Finalement, la complémentarité des deux objectifs est importante en photographie de paysage, et pourra sans doute vous permettre de faire la photo que vous espérez, en éliminant les contraintes du paysage et éléments que vous souhaitez ou non inclure dans votre photo.

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

Articles que vous aimerez aussi

Laisser un commentaire