Top 5 des ingrédients pour une photographie de paysage réussie

composition-en-photographie-de-paysage

Une photographie de paysage, pour fonctionner et générer une émotion, est le résultat final d’une recette mêlant plusieurs ingrédients. A vous ensuite de bien doser chaque élément en fonction de la scène qui s’offre à vous, en termes d’environnement, de météo, de lumière, etc.

Le matériel nécessaire

Tout d’abord, commençons par l’essentiel, à savoir le matériel. Que vous ayez un boitier amateur, ou professionnel, cela n’a pas beaucoup d’importance. L’essentiel reste la pratique, et la motivation. La technique viendra au fur et à mesure du temps.

De base, vous aurez donc besoin de votre appareil (pour quelques conseils sur les boitiers, c’est par ici), d’un ou plusieurs objectifs selon ce que vous avez envie de faire, et d’un trépied, car le mieux est de shooter plutôt en début ou en fin de journée, et donc forcément, le temps d’exposition se rallonge. D’ailleurs, si vous avez besoin d’un article expliquant le trio ISO / vitesse / ouverture, regardez par ici.

Enfin, si vous pratiquez la photographie de manière régulière et que vous êtes équipé de filtres, c’est le moment de les emmener avec vous 😉

Si au contraire vous débutez totalement, passez-vous des filtres pour le moment, afin de maîtriser les réglages de votre appareil en premier lieu. Pas de précipitation 🙂

La composition de la photo

Qu’est-ce qui va faire qu’une photo est bonne ? De nombreux éléments. Mais celui qui ne doit pas être négligé, c’est sans doute la composition de votre photo.

Pour débuter, je vous suggère de suivre la règle des tiers. Cette règle divise votre photo en 9 parties égales, grâce à 2 lignes horizontales et 2 lignes verticales. Pour bien composer sa photo, les éléments importants doivent être situés sur les croisements, ou le long de ces lignes.

regle-des-tiers-photographie-de-paysage
Copyright – laphotodepaysage.fr

Bien-sûr, cette règle n’est pas une fin en soi, si vous voulez mettre votre sujet en plein centre de votre photo, c’est votre choix. C’est un parti pris artistique, vous êtes l’auteur de la photo, du moment où ce que vous proposez est assumé.

lignes-de-fuite-photographie-de-paysage
Copyright – laphotodepaysage.fr

L’émotion et le dynamisme

Pour donner de la force à votre image, et ainsi créer l’émotion, je vous conseille de rechercher des lignes de fuite, qui donneront un petit plus à votre photo. Ces éléments forts peuvent également être créés, s’ils ne sont pas dans le cadre actuel de votre spot photo.

Par exemple, sur la photo ci-dessous, j’ai allongé considérablement mon temps de pause afin d’avoir des lignes de fuites créées par les nuages et le vent.

composition-en-photographie-de-paysage
Copyright – laphotodepaysage.fr

Jouez donc avec votre environnement. Un autre exemple ici avec un cityscape que j’ai shooté d’un hélicoptère, l’avenue principale de la ville de San Francisco offrait une ligne parfaite, guidant ainsi la personne qui regarde la photo, et créant également une certaine délimitation entre deux espaces.

Il n’y a absolument aucun élément prédéfini. C’est une fois sur le terrain ou lors de vos repérages, que vous trouverez ces lignes permettant une belle composition. Réfléchissez votre photo, pour que celle-ci sorte du lot.

L’importance du premier plan

Autre ingrédient relativement important pour que votre photo soit réussie, c’est un premier plan. Il faut que celui-ci soit clair, j’entends par là qu’il ne doit pas y avoir plusieurs premiers plans, au risque de perdre le regard de l’observateur.

Votre premier plan va être le point d’accroche du regard, c’est lui qui va venir équilibrer votre photo. Ne le négligez donc pas ! Si vous n’avez pas de premier plan à l’endroit exact de l’endroit où vous voulez shooter, alors créez le. Allez chercher un bout de bois, une feuille, bref, un élément qui va venir attirer l’oeil, et qui est en adéquation avec la thématique de votre photo.

premier-plan-en-photographie-de-paysage
Copyright – laphotodepaysage.fr

Attention, ce “premier plan” ne va pas fonctionner de la même manière en photographie de paysage depuis les airs. La composition ne sera pas la même. D’ailleurs, ça me donne une nouvelle idée d’article 😉

L’importance de la lumière (shooter le matin tôt ou le soir en coucher de soleil/heure bleue…)

Enfin, le dernier élément de ma liste, qui pourrait être placé en premier : la lumière.

Je vous déconseille de shooter en pleine journée, car la lumière est dure, et les ombres sont marquées. A moins d’avoir des filtres vous permettant de réduire considérablement votre vitesse, vous ne pourrez pas (ou difficilement, car rien n’est impossible),  vous amuser et donc apporter un côté créatif à vos photos. Néanmoins, en photographie de voyage, je shoot également en journée, car la contrainte de temps est importante.

Préférez donc shooter soit tôt le matin, en lever de soleil. Soit tard, en coucher de soleil. Petit conseil supplémentaire si vous commencez à shooter en coucher de soleil, patientez quelques minutes pour shooter aussi durant l’heure bleue. Vous aurez à coup sûr une superbe lumière, donnant à votre photo une ambiance particulière.

Vous connaissez maintenant mon top 5 des ingrédients à une belle photographie de paysage. Alors, tous à vos appareils, et pratiquez ! C’est le meilleur moyen de faire des erreurs, et donc de progresser 🙂

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

Articles que vous aimerez aussi

1 commentaire sur “Top 5 des ingrédients pour une photographie de paysage réussie”

Laisser un commentaire